Tél.: +32(0)11 72 90 47 | Email: info@lcbchampions.be



Le coin d’Hilaire : L’obscurité – l’éclairage

Cette saison, nous avons partagé nos pigeonneaux en deux groupes ; le premier groupe, les hâtifs 2017, sont restés dans un petit compartiment avec une grande volière. Nous n’avons pas pu les obscurcir parce qu’ils n’avaient pas assez d’oxygène et cela est néfaste pour une bonne santé.  Alors nous avions décidé de les éclairer, nous avons fait le test.
Il y a 20 ans, on ne parlait pas de l’obscurité.  Nous avons utilisé ce système avec un groupe de 20 pigeons mais maintenant, c’était une tournée complète (80 jeunes).

Déjà dans le nid, ils ont eu de la lumière pour qu’ils soient maximum 7 heures dans le noir et le reste de la journée, on éclairait. Quand ils ont déménagé dans le compartiment des jeunes (la première tournée), nous avons continué à faire la même chose. Rapidement, ils ont commencé à jeter des plumes.

Au début, ces jeunes ont reçu beaucoup de choses extra comme des vitamines pour que leurs plumes se développent bien.  Tout était positif et sur une courte période, ces jeunes se sont bien développés.

Quels étaient les avantages et les désavantages de ce système?

Les avantages : ce groupe de pigeonneaux n’a presque pas eu de problèmes avec les maladies des jeunes que tout le monde connaît ; pas de problèmes d’adéno.  Et à côté de ça, ils ont commencé à voler assez vite. Au début, ils sont restés au colombier à cause de la grippe aviaire mais concernant la santé, il y avait peu d’aspects négatifs.

En les prenant en mains, nous avions l’impression qu’ils se développaient plus vite que les autres jeunes.  Nous en espérions beaucoup.

Les désavantages : chez nous, leurs prestations furent désastreuses... Heureusement, que nous avions la deuxième tournée qui furent, comme la tradition le veut, obscurcis. Les frères et sœurs plus jeunes arrivaient toujours les premiers. Seulement quelques uns ont fait quelques prix mais ils n’ont jamais remporté des prix par 10, sauf une seule exception !

D’autres remarques

Les pertes dans les jeunes éclairés furent moins que dans le groupe obscurci. Est-ce à cause de la différence d’âge? Ou est-ce parce qu’ils ont continué à voler plus longtemps, et que leur bio-rythme a moins de désavantages avec l’obscurité?

La majorité des jeunes éclairés ont voyagé au mois d’août, sur deux ou trois plumes. Néanmoins, ils étaient trop «déshabillés» et ils n’avaient plus la bonne condition.

« Le feu » n’a jamais été vraiment présent! Les mâles et les femelles étaient libres au colombier et seulement 2 femelles ont pondu. S’il n’y a pas « du feu », vous n’aurez jamais la top condition.

Conclusion : c’est simple, PLUS JAMAIS !

Et 2018 ?

La première tournée déménagera dans le même compartiment.  Ils ne seront pas obscurcis ni éclairés mais dès le début, ils participeront aux concours. Dès le jour le plus long, ils seront éclairés de 5h00 à 7h30 et le soir à nouveau de 19h00 à 23h00. Ils resteront ensemble et je pense que de cette manière, ils pourront participer aux concours jusqu’à mi-août sans problèmes.

La deuxième tournée sera, comme d’habitude, obscurcie.

Pourquoi ces choix ?

Ces 20 dernières années, l’expérience nous a appris que c’était mieux de ne pas obscurcir la première tournée.

Pourquoi?

Ils sont probablement trop âgés quand nous commençons à les entraîner.  Il est préférable d’entraîner les jeunes le plus tôt possible.  Quand la première tournée est obscurcie, ils sont plus sensibles aux maladies de jeunes. Si vous les entraînés vite et qu’ils ont un concours difficile quand ils sont encore obscurcis, ce sera rare qu’ils rentrent après 17h00 parce qu’ils ont l’habitude de dormir à ce moment.

La deuxième tournée (née au mois de février jusqu’à début mars) a l’âge idéal pour faire l’obscurité. Normalement, ils sont sevrés de mi-mars jusqu’à fin mars et immédiatement obscurcis jusqu’au 21 juin, donc maximum 3 mois. A ce moment, ils sont encore dans la phase de développent, ils s’adaptent plus vite, ils se développent plus tard et ils ont leur premier feu fin juillet, début août.

Voilà notre expérience de l’éclairage et de l’obscurité.

Et maintenant ….

Mois de septembre : muer, muer, muer.

Après Argenton (3ème semaine d’août), nos vieux et yearlings ont eu du repos.  Ils restent à l’intérieur et après 10 jours, il y a des plumes partout. Une ou deux fois par semaine, ils ont l’opportunité de prendre un bain avec un du sel de bain ou vous pouvez aussi utiliser du vinaigre et du sel, et ils l’aiment beaucoup.

Une bonne nourriture avec quelques extras tous les jours.  Une semaine, nous utilisons du Sedochol (Hessechol de Röhnfried ou Herbochol Plus de Raf Herbots) et sécher avec de la poudre de levure de bière.  Il y a assez de choix dans les magasins et nous utilisons parfois du Methio Forte aussi. N’oubliez pas que cette période est la plus importante pour la prochaine saison. C’est maintenant, qu’ils préparent leur nouveau costume dans lequel ils devront voler l’année prochaine.

Tous les jours du grit frais, des minéraux ; un mélange de tout ce qu’ils ont besoin.

Très prochainement, une visite au vétérinaire pour un dernier contrôle et après, ils pourront « dormir » jusqu’au printemps.

La RFCB...

Mi septembre, tout le monde recevra le Bulletin National dans lequel, on trouvera une enveloppe avec une lettre pour voter dans votre province. Je suis curieux de voir s’il y aura beaucoup de changements.  Attendons pour voir ce qui se passera. Pire qu’avant n’est presque pas possible. Nous avons eu la grippe aviaire au printemps et à cause de ça, la plupart des jeunes ont dû rester à l’intérieur trop longtemps et beaucoup de colonies n’ont pas pu participer aux concours. Nous avons eu le WPROL et la non-communication à la presse.  Presque pas d’infos concernant les résultats des concours et on ne sait même plus faire un fax de presse. Plus de résultats internationaux.  Je suis curieux de voir si nos pays voisins participeront encore à des concours comme Pau, Barcelone, Marseille, Narbonne et Perpignan s’il n’y a pas de résultats.  On doit presque être inconnu pour être candidat à la RFCB parce que ce sont ceux qui sont déjà  élus qui décident de la validité des candidats. On pourrait encore donner beaucoup d’autres exemples…

Des absurdités …..

La RFCB a annoncé avec grand fracas, que vous pouvez consulter les championnats nationaux sur leur site WPROL. 

Cela déjà avant que le dernier concours national ne soit passé.

Cela avant qu’il y ait encore un résultat “provisoire” de par exemple Tulle National du 29 juillet’17.

Comment peut-on croire en tout cela si tout est “provisoire ?

Il est probable que l’on veut donner rapidement des infos “provisoires” parce que les amateurs recevront une lettre le 15 septembre, dans laquelle ils seront invités pour voter avant le 30 septembre….

Si tout est en ordre, personne ne le sait et personne ne reçoit des réponses.

Des coups de téléphone et des mails restent sans réponse. On peut se poser la question de savoir s’ils ont encore besoin de téléphones à Halle.

Beaucoup de succès à vous tous et profitez de la colombophilie locale.

Mais nous continuons à croire dans une fée et un magicien pour un happy end!

Hilaire. 

Dernières nouvelles

  • LE COIN D’HILAIRE Un autre regard !

    Lire plus »

  • Le Coin d´Hilaire - 2018

    Lire plus »

  • Le coin d’Hilaire - La tantième “soupe”...

    Lire plus »

  • Le Coin d´Hilaire - La mue

    Lire plus »

  • Lancement nouveau site web LCB Championship

    Découvrez ici plus d'informations sur l'utilisation du site, comment se connecter, etc.

    Lire plus »